Emploi

Vous voulez entrer dans la vie active en continuant à vous former

 

Vous pouvez signer avec une entreprise ou une association :

 

  • Un contrat d’apprentissage pour préparer un diplôme  professionnel ou technologique, … et même un diplôme d’ingénieur. Vous pouvez bénéficier de ce contrat si vous avez entre 16 et 25 ans. Sa durée varie entre 1 et 3 ans selon votre niveau et le diplôme préparé. Vous êtes rémunéré en pourcentage du SMIC et en fonction de votre âge. Vous allez en formation en Centre de Formation d’Apprentis pendant votre contrat (environ 400 heures par an pour préparer un CAP ou un BEP, jusqu’à 1350 heures sur 2 ans pour un BTS). Sous certaines conditions, le contrat d’apprentissage peut être signé dans le secteur public.
    Création d’une carte nationale d’apprenti permettant une aide au logement, à la mobilité et l’équipement en fonction des secteurs d’activité …

 

  • Un contrat de professionnalisation qui permet de compléter votre formation initiale ou d’acquérir une qualification. Vous pouvez bénéficier de ce contrat si vous avez 16 et 25 ans révolus. Il peut s’agir d’un CDD de 6 à 12 mois ou d’un CDI avec une action de professionnalisation de 6 et 12 mois (24 mois si vous ne possédez pas de qualification professionnelle). Vous êtes rémunéré en pourcentage du SMIC et en fonction de votre âge et de votre qualification : 55 % du SMIC si vous avez moins de 21 ans ; 70 % du SMIC si vous avez 21 ans et plus. Ces montants peuvent êtres majorés de 10% en fonction de votre niveau de qualification. Vous allez en formation pendant votre contrat, pour une durée comprise entre 15 et 25 % de la durée totale du contrat sans être inférieure à 150 heures.

Vous voulez travailler et vous ne voulez pas pour le moment, reprendre d’études

 

Vous pouvez signer avec une entreprise ou une association :

 

  • Un contrat classique à durée déterminée ou indéterminée. Sous certaines conditions si vous avez moins de 18 ans.

 

Vous pouvez également :

 

  • Contacter une agence de travail temporaire qui vous mettra à disposition d’une entreprise pour une mission d’intérim. Il s’agit de contrats en principe très courts.

 

Il existe d’autres possibilités de contrats dans des structures particulières. Ces possibilités sont peu nombreuses et accessibles sous certaines conditions. Adressez-vous à votre conseiller référent.

 

 

 Vous souhaitez entrer dans la fonction publique

 

Si vous avez entre 16 et 25 ans et un niveau d’études inférieur au baccalauréat, vous pouvez signer un PACTE (Parcours d’ACcès à la Fonction Publique Territoriale, Hospitalière et d’Etat) avec une administration. Il s’agit d’un contrat de droit public de 1 à 2 ans sur un poste de catégorie C. Vous bénéficiez d’une formation à raison de 20 % du temps afin d’obtenir la qualification correspondant au poste. La titularisation est possible à l’issue du contrat.

 

Des sites internet spécialisés vous informent sur les emplois proposés et les dates de concours :

 – http://concours.fonction-publique.gouv.fr (fonction publique d’état)

www.cnfpt.fr (fonction publique territoriale)

www.carrieres-publiques.com (ensemble des concours des trois fonctions publiques : état, territoriale, hospitalière)

 

 

 Le Contrat d’Insertion dans la VIe Sociale (CIVIS) permet aux jeunes d’être accompagnés vers l’emploi.

 

Si vous avez entre 16 à 25 ans, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement vers et dans l’emploi. Vous signez ce contrat avec la Mission Locale.

Il prévoit les étapes de réalisation de votre projet professionnel et les actions nécessaires.

 

Sa durée est de 1 an renouvelable une fois si vous êtes titulaire d’un CAP – BEP à minima.

Si votre niveau de formation est inférieur au CAP – BEP, il peut être renouvelé jusqu’à l’obtention d’un emploi durable.

Dans tous les cas, il prend fin à votre 26ème anniversaire.

 

Vous serez accompagné par un référent unique que vous vous engagez à rencontrer régulièrement. Vous pourrez bénéficier d’actions d’orientation, de qualification ou de mise en situation professionnelle pendant votre accompagnement. Vous serez en priorité amenés à découvrir les métiers des secteurs en tension. Un soutien financier peut être débloqué pendant vos périodes d’inactivité sous conditions.

 

 

L’accompagnement vers l’emploi dans le cadre de l’ANI

       Accord National Interprofessionnel

 

Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous  pouvez bénéficier de cet accompagnement sur une durée de 12 mois maximum et jusqu’à 6 mois après la prise d’emploi.

 

Vous devez avoir un niveau de formation inférieur au baccalauréat sans avoir obtenu de diplôme qualifiant. (Avoir au maximum le brevet des collèges)

 

 

 

 Pôle Emploi peut vous adresser à la Mission Locale pour la mise en œuvre de votre P.P.A.E.

        Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi

Vous serez suivi et accompagné dans vos démarches à la Mission locale avec les mêmes droits et obligations qu’à Pôle Emploi.

 

 

Si vous êtes allocataire du RSA,

        le Conseil général du Tarn peut confier votre accompagnement vers l’emploi à la Mission locale.

 

Vous serez de la  même manière, soumis aux droits et devoirs des bénéficiaires du RSA.

 

Les contrats de type particulier

 

Depuis le 1er janvier 2010 est entré en vigueur le Contrat Unique d’Insertion (CUI) :

Le Contrat CUI CAE : Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi dans le secteur non marchand.

  • Le CUI CAE est un contrat de travail à durée déterminée de 12 mois minimum, pour les jeunes de moins de 26 ans non éligibles au dispositif « Emplois d’avenir ». L’éligibilité à ce contrat relève de certaines conditions (voir avec le conseiller).

La durée hebdomadaire de travail du titulaire du CUI CAE ne peut-être inférieure à 20 heures.

La convention individuelle CUI CAE peut prévoir la possibilité pour le salarié de réaliser des périodes de formation ou d’immersion auprès d’autres employeurs afin de développer son expérience et ses compétences

La conclusion d’une convention CUI CAE ouvre droit pour l’employeur à une aide financière.

 

 

 Le Contrat CUI CIE : Contrat Initiative Emploi dans le secteur marchand

 

  • Le CUI CIE est un contrat de travail à durée déterminée de 6 à 12 mois maximum ou indéterminée, pour les jeunes de moins de 26 ans non éligibles au dispositif « Emplois d’avenir ».  L’éligibilité à ce contrat relève de certaines conditions (voir avec le conseiller).

La durée hebdomadaire de travail du titulaire du CUI CIE ne peut-être inférieure à 20 heures.

La convention individuelle CUI CIE peut prévoir la possibilité pour le salarié de réaliser des périodes de formation et d’immersion auprès d’autres employeurs afin de développer son expérience et ses compétences.

La conclusion d’une convention CUI CIE ouvre droit pour l’employeur à une aide financière.

 

Vous voulez travailler mais vous avez besoin d’être accompagné :

 

Vous pouvez bénéficier d’appui dans vos démarches :

 

  • La Mission Locale peut vous proposer une action de Parrainage : le parrain est bénévole, c’est un actif ou un retraité qui connaît bien les entreprises et le mode du travail, il vous aidera dans vos démarches (connaissance de l’entreprise, préparation aux entretiens, recherche d’offres…)
  • Vous pouvez bénéficier de l’action « Démarches Entreprises » qui peut se dérouler près de chez vous. Vous y êtes accompagné dans vos démarches de recherche d’emploi avec des outils spécifiques pour cette recherche. Vous pouvez aussi bénéficier d’actions spécifiques et ponctuelles pour favoriser votre accès à l’emploi.
  • Plus généralement, votre conseiller peut vous aider dans la préparation de votre CV et de votre lettre de motivation que vous pourrez taper gratuitement.

 

  • Vous pouvez également bénéficier d’une simulation à l’entretien d’embauche.

 

  •  Les Emplois d’avenir :

FSE-1

 

 

 

 

Qui est concerné ?

 

Pour pouvoir accéder à un emploi d’avenir, il faut être âgé de seize à vingt-cinq ans au moment de la signature du contrat (jusqu’à 30 ans pour les travailleurs handicapés).

 

Vous ne détenez aucun diplôme, ou bien vous êtes titulaire d’un CAP/BEP et avez été en recherche d’emploi 6 mois au cours des 12 derniers mois.

 

A titre exceptionnel, si vous habitez dans une zone urbaine sensible (ZUS), une zone de revitalisation rurale (ZRR) ou en outre-mer, vous pouvez accéder à un emploi d’avenir jusqu’au niveau bac+3 si vous avez été en recherche d’emploi 12 mois au cours des 18 derniers mois.

 

Qu’est-ce que c’est ?

 

Les emplois d’avenir vous permettent de vivre une vraie première expérience professionnelle enrichissante et reconnue.

 

• Un CDI ou un CDD de 1 à 3 ans.

• À temps plein (sauf exception).

• Une formation pour apprendre un métier et préparer votre avenir.

• Un suivi personnalisé professionnel avant, pendant et après.

 

Vos compétences acquises durant le déroulement de l’emploi d’avenir seront reconnues par une attestation d’expérience professionnelle.

 

La présentation à un concours ou à un examen pour acquérir un diplôme sera favorisée pendant ou à l’issue d’un emploi d’avenir.

 

Vous aurez un référent au sein de votre mission locale ou de votre Cap emploi qui vous accompagnera pendant tout le temps de l’emploi d’avenir pour construire votre projet professionnel et vous aider à résoudre vos problèmes éventuels de logement, santé, mobilité…

Il pourra également vous aider en cas de difficultés avec l’employeur.

 

 

Qui recrute ?

 

Des employeurs qui s’engagent pour votre qualification.

 

• Des associations ;

• Des mairies, départements, régions, communautés d’agglomérations… ;

• Des établissements publics ;

• Des hôpitaux, des maisons de retraites, … ;

• Des structures d’insertion ;

• Des entreprises dont le secteur est créateur d’emploi et qui facilitent l’entrée des jeunes dans le monde de travail et leur formation.

Ils reçoivent une aide de l’État pour ce recrutement en échange d’un engagement à accompagner le jeune avec un tuteur et à lui permettre d’accéder à des formations.

 

 

Pour obtenir des précisions sur l’accès à ces dispositifs, adressez-vous à votre conseiller.