Dispositifs d’accompagnement

Le dispositif GARANTIE JEUNES.

 
La GARANTIE JEUNES s’adresse en priorité aux jeunes de 18 à 25 ans
ni en emploi, ni en éducation, ni en formation rencontrant des difficultés d’insertion.
 
Les objectifs de la Garantie Jeunes sont l’accès à l’autonomie et l’accès à  l’emploi.
 
Les jeunes retenus s’engagent pour un accompagnement d’un an.
Ils débutent par une période intensive de 6 semaines en atelier collectif et en entreprise.
 

Le Contrat d’Insertion dans la VIe Sociale (CIVIS)

 

Le CIVIS permet aux jeunes d’être accompagnés vers l’emploi.

 

Si vous avez entre 16 à 25 ans, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement vers et dans l’emploi.

Vous signez ce contrat avec la Mission Locale.

Il prévoit les étapes de réalisation de votre projet professionnel et les actions nécessaires.

 

Sa durée est de 1 an renouvelable une fois si vous êtes titulaire d’un CAP – BEP à minima.

Si votre niveau de formation est inférieur au CAP – BEP, il peut être renouvelé jusqu’à l’obtention d’un emploi durable.

Dans tous les cas, il prend fin à votre 26ème anniversaire.

 

Vous serez accompagné par un référent unique que vous vous engagez à rencontrer régulièrement.

Vous pourrez bénéficier d’actions d’orientation, de qualification ou de mise en situation professionnelle pendant votre accompagnement.

Vous serez en priorité amenés à découvrir les métiers des secteurs en tension.

 

 Le Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE)

 

Tout demandeur d’emploi est tenu de participer avec son conseiller à l’élaboration et à l’actualisation de son Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE), au plus tard dans les 15 jours suivant son inscription à Pôle Emploi.
Le suivi du PPAE peut être délégué à la Mission Locale.
Ce programme d’actions, défini lors de votre premier entretien avec votre conseiller, vous accompagnera jusqu’à votre retour à l’emploi.
Votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi définit la nature et les caractéristiques de l’emploi ou des emplois que vous recherchez, la zone géographique privilégiée et le niveau de salaire attendu.
Source : www.pole-emploi.fr

 

 

 Le RSA : Revenu de Solidarité Active

 

Le revenu de solidarité active (RSA) est

- un revenu minimum pour ceux qui ne travaillent pas ;
- un dispositif d’accompagnement social et professionnel pour faciliter l’accès à l’emploi ou consolider les capacités professionnelles de ceux qui sont sans activité ou qui ne tirent de leur activité que des ressources limitées.

 

Le RSA repose sur un système de droits et devoirs :

- le droit à un revenu minimum ou à un complément de revenu et, selon la situation de la personne, à un accompagnement professionnel et social adapté ;
- selon la situation de la personne, le devoir de rechercher un emploi ou d’entreprendre des actions en faveur d’une meilleure insertion

Source : www.rsa.gouv.fr

 

  La Prime d’Activité

 

La Prime d’activité est entrée en vigueur le 1er janvier 2016.

Elle remplace le RSA « activité » et la Prime pour l’emploi.

Dès à présent, vous pouvez faire une simulation et une demande en ligne.

Si vous exercez une activité professionnelle (salariée ou indépendante) et que vos ressources sont modestes, la Prime d’activité complétera vos revenus d’activité professionnelle.

 

ESTIMEZ VOS DROITS SUR LE SITE :

www.caf.fr